Les partenaires

Le projet ALGOMICS est coordonné par le CEA Cadarache et comprend 5 autres laboratoires : l'INSA Toulouse, l'Université de Nantes, le CEA Grenoble, l'Institut de Biologie Physico-Chimique de Paris et le Génoscope Evry.
Le projet a démarré en décembre 2008 pour une durée de 48 mois. Il bénéficie d'une aide ANR de 1 786 k€ pour un budget total de 7 635 k€. Il est labellisé par le pôle de compétitivité Capenergies.

Intéractions des partenaires

Les 6 différents partenaires du projet Algomics sont complètement complémentaires et chaque partenaires a en charge une tâche spécifique.

Le LB3M, CEA Cadarache a développé, depuis de nombreuses années, des approches physiologiques et moléculaires pour étudier la bioénergétique des microalgues, et particulièrement les processus de production d'hydrogène.

Le GEPEA, Université de Nantes, développe des approches d'ingénierie chimique et de modélisation pour étudier la production d'hydrogène et de lipide par les microalgues
Les partenaires 1 et 3 ont collaboré pendant quelques années et sont impliqués dans de précédents projets ANR (PhotoBioH2 et SHAMASH) visant à explorer les potentiels des microalgues à produire du biohydrogène et des biocarburants. Ils sont aussi impliqués dans un programme européen FP7 (SOLAR H2).

L' UMR7141, IBPC Paris, est un des laboratoires leaders travaillant sur la biologie moléculaire de Chlamydomonas, développant des approches génétiques et biophysiques pour étudier les processus photosynthétiques.

Le laboratoire MetaSys, INSA Toulouse, a une grande expérience des approches de métabolomiques et de fluxomiques principalement dans des systèmes bactériens et a l'intention d'étendre son domaine d'intérêt aux organismes photosynthétiques.

L'EDyP, CEA Grenoble, est une plate-forme de protéomique majeure développant des nouvelles méthodes analytiques dans le domaine des protéomiques et offrant ses services de proteomique à la communauté.

Le Genoscope, CEA Evry, est spécialisé dans le séquençage et l'annotation de génomes.